Historique

Le plus grand cimetière de la rive nord, nommé Cimetière Mount Pleasant en 1944, il est devenu le Cimetière Laval en 1982.

Pour offrir aux prochaines générations un site en harmonie avec la vocation écologique et horticole du secteur environnant, des sentiers pédestres et un observatoire d’oiseaux y seront aménagés en 2011. Les habitats naturels sont traversés par trois ruisseaux et parsemés de zones humides.

Déjà prisé par les ornithologues du secteur, vous pouvez y observer plus de 111 espèces d’oiseaux, des canards, une famille de hérons et, à l’automne, y admirer avec plaisir les envolées de bernaches! Des castors font partie du décor enchanteur.

Le Cimetière Laval est orienté vers le souci et le respect de l'environnement. Ainsi la géothermie sera utilisée pour tous les développements de ses futurs mausolées.

Mission

Proposer et offrir des lieux de sépulture respectueux et à la portée de tous.

Respectueux des coutumes, des croyances, des besoins personnels et de l'environnement, le cimetière Laval a su et saura évoluer au diapason de la société et préserver ce site de ressourcement et de recueillement significatif pour les générations futures.

Par son implication communautaire, le cimetière Laval soutient des associations telles que Phare-Enfant et Familles, la Maison d'Hérelle, Hôpital Maisonneuve-Rosemont (Deuil périnatal), Hôpital Cité de la Santé Laval (Deuil Périnatal), Hôpital Pierre-Legardeur, l’Université de Montréal (don du corps à la science) et offre des sites de sépultures dédiés à l’usage de ces organismes .